Previous
Next

Opuscules monastiques, tome II - SC 617

Auteur Hildegarde de Bingen Catégorie Tous nos ouvrages
42,65 €
Quantité

EN SAVOIR PLUS

Le mot de l'éditeur :

Le tome II (SC 617) contient le Commentaire de la Règle de saint Benoît  (1160) ; La Vie de saint Disibod (après 1170) ; et les Solutions à trente-huit questions (entre 1177 et 1179). Ce dernier texte, méconnu, expose de façon claire et concise certains thèmes récurrents de sa théologie.

L’intérêt contemporain pour l’oeuvre de Hildegarde de Bingen (1098-1179) a laissé dans l’ombre sa vie monastique à l’école de saint Benoît. Sont réunis ici, en deux tomes, quatre opuscules qui reflètent sa conception du monachisme, enracinée dans la tradition et profondément originale dans son expression.

Le Commentaire de la Règle de saint Benoît, un des rares du Moyen Âge, nous révèle une femme pratique, attachée à la valeur bénédictine de discretio (discernement, mesure), tandis que la Vie de saint Disibod nous entraîne dans une vaste fresque historique d’où ressort un idéal monastique à la fois contemplatif et actif. Quant aux Solutions à trente-huit questions, écrites à la fin de sa vie, elles témoignent de l’autorité qui lui était alors reconnue en matière d’exégèse.

Les textes de ce volume, avec une première traduction française, sont proposés dans la version du Riesencodex, rédigé sous la supervision de l’abbesse elle-même.

Hildegarde de Bingen (1098-1179) est une moniale bénédictine, mystique, compositrice, naturaliste, auteure de nombreux ouvrages touchant à la plupart des domaines de la culture de son temps, et en particulier à la médecine, la musique et la théologie. Issue d’une famille noble du Palatinat, entrée dès l’âge de 8 ans au couvent des bénédictines du Disibodenberg, elle y devient moniale, puis en est élue abbesse en 1136. Elle fondera ensuite deux abbayes, celle de Rupertsberg en 1147, et d’Eibingen en 1165. C’est à l’âge de 43 ans qu’elle commence à mettre par écrit les visions qui l’habitent depuis l’enfance, dans l’une de ses œuvres les plus célèbres, le Scivias. La plupart de ses écrits sont réunis dans un très grand manuscrit conservé à Wiesbaden, le Riesencodex, sur lequel se base l’édition du volume ici présentée.

Caractéristiques : 12.7 x 19.7 x 2.7 cm, 416 pages, 440 gr, 2021.

30 AUTRES PRODUITS DANS LA MÊME CATEGORIE