Le Miroir des simples âmes anéanties Agrandir l'image

Le Miroir des simples âmes anéanties

Marguerite Porete

Neuf

Date de parution : mars 2020

Plus de détails


Editeur : Jérôme Millon

ISBN : 9782841373741

22,27 €

En savoir plus

Le mot de l'éditeur :

À Londres en 1943, Simone Weil lisant les mystiques médiévaux prenait connaissance d’une version anglaise modernisée du Miroir des simples âmes, d’«un mystique français du XIVe siècle» encore anonyme, dont la pensée et la sensibilité vibraient à l’unisson des siennes. C’est seulement en 1946 – grâce à l’historienne italienne Romana Guarnieri – que le rapprochement sera fait entre le Miroir des simples âmes anéanties que Simone Weil lut peu avant sa mort et l’œuvre qui coûta la vie à son auteur, une béguine nommée Marguerite Porete, condamnée au bûcher par l’Inquisition.
Si le livre comme son auteur, considérés comme hérétiques sont voués au bûcher, cela n’empêchera pas le livre de connaître un succès foudroyant dans toute l’Europe médiévale jusqu’à la Renaissance, surmontant les barrières linguistiques, puisqu’il est traduit par des chartreux anglais, des cisterciens rhénans et italiens, puis dans des langues modernes. Chef-d’œuvre de la littérature médiévale en langue française (langue d’oïl), Le Miroir des simples âmes est le texte fondamental de la mystique occidentale, un cas exceptionnel d’une œuvre spéculative rédigée par une femme au Moyen Âge. D’une sensibilité théologique proche de celle de Maître Eckhart, dont elle est l’aînée sur le chemin de la mystique de l’Être, Le Miroir des simples âmes développe, en une écriture magnifique, les thèmes les plus élevés de la spiritualité contemplative: le renoncement à l’identité propre, l’anéantissement de l’esprit dans la lumineuse ténèbre de la divinité, la communion au Dieu inidentifiable, la pure mélodie de l’âme amoureuse.
Sauvé comme par miracle des braises du bûcher, le livre de Marguerite Porete témoigne admirablement de la hauteur métaphysique et de la charge affective de la mystique rhéno-flamande du Moyen Âge.
Traduit de l’ancien français par Claude Louis-Combet
Introduction de Emilie Zum Brunn

Caractéristiques : 13.2 x 20 x 2 cm, 272 pages, 302 gr, mars 2020.

30 autres produits dans la même catégorie :