Previous
Next

Sur le chemin de l'Amour

Auteur Gérard Samson Catégorie Tous nos ouvrages
16,11 €
Quantité

EN SAVOIR PLUS

Le mot de l'éditeur :

Une épouse apprend que son mari se rapproche d'une autre femme. Grâce à sa rencontre décisive avec un frère qui l’accompagne, l’héroïne tente de comprendre ce qu’un couple peut mettre en place pour faire grandir son amour.

Comment aimer ? Gérard Samson répond à cette question dans son premier livre intitulé Sur le chemin de l’amour. Il l’a pensé comme un « roman informatif », et innove dans ce genre.

L'obligation d'entretenir son amour, la communication, la complémentarité des hommes et des femmes et le pardon sont traités tout au long du livre. Tous les thèmes sont abordés sous le regard chrétien d’un auteur inspiré des préparations au mariage.

Un beau roman spirituel à découvrir, un auteur à l’écriture accessible.

Extrait :

Emmanuel se leva, alla dans une pièce à côté et revint avec une boîte de mouchoirs en papier :

— Tenez, ne craignez pas de pleurer. Surtout si cela vous fait du bien… L’être humain voit le jour après être sorti des eaux… On ne devrait jamais dire aux enfants : «Arrête de pleurer ! Quand on est grand, on ne pleure pas ! ». Pleurer est aussi signe d’humanité.

Il prononçait calmement ces paroles, prenant son temps, sans hausser le ton, sans pitié. Il poussa la table basse, approcha le pouf du fauteuil et s’assit. Il avait pris une posture telle qu’il se trouvait en situation d’écoute, tout simplement, pas plus fort, pas plus armé, mais tout aussi vulnérable. Marielle, tête baissée, pleurait toujours, s’essuyait les yeux, se mouchait, reprenait un mouchoir, puis un autre. La boîte de mouchoirs se vidait… De sa main gauche, Emmanuel lui prit une main qu’il recouvrit de sa main droite comme s’il tenait un oisillon blessé. Il se tut. Au bout de quelques minutes, l’intensité des pleurs diminua. Il se permit de poursuivre :

— Être capable de pleurer est un signe de bonne santé. Certains sont atteints de « sclérocardie », ils ont la maladie du coeur endurci. Voyez, vous n’avez pas attrapé le virus !… Vous laissez parler votre coeur…

Marielle laissa échapper un profond soupir, leva un peu la tête, croisa le regard d’Emmanuel. Les yeux du frère brillaient tel le soleil matinal rayonnant à travers la rosée et annonçant un jour fécond. Il recula le buste, retira ses mains. Il lui fallait éviter toute équivoque. Cette écoute fraternelle ne devait avoir aucune issue sentimentale. Emmanuel savait bien que pour des histoires de coeur, il est plus sain qu’un homme soit le confident d’un homme et qu’une femme soit la confidente d’une femme. Certes, ils étaient animés du même sentiment, du même désir : aimer et être aimé. D’un amour qui se donne, que l’on reçoit, qui fait vivre et qui rend heureux. Certes, ils usaient tous les deux du même langage de la vérité. Toutes les conditions étaient remplies pour que leurs coeurs parlent en choeur.

Quatrième de couverture :

"Elle se mit à lire à voix basse, timidement comme le faisait Teddy à chaque fois qu'il avait quelque chose de difficile à dire, s'arrêtant assez souvent pour chercher ses mots: Marielle. J'ai décidé de t'écrire. Je sais que cela te fera du mal. Mais, je suis mal. Mon coeur est entre deux. Je t'ai déjà parlé de la chef du personnel, elle a des soucis avec son mari. Il boit. On discute souvent le soir avant de quitter l'entreprise."

Avec son épouse, Gérard Samson est, depuis plusieurs années, responsable d'une équipe paroissiale de préparation au mariage. Il participe également à la formation des accompagnateurs de futurs mariés. Il est titulaire d'un Deug de théologie et d'un certificat universitaire de pastorale familiale.

Caractéristiques : 210 pages, 15 x 21 cm, 258 gr, 2015.

30 AUTRES PRODUITS DANS LA MÊME CATEGORIE