Previous
Next

Rites et religion à Rome

Auteur John Scheid Catégorie Tous nos ouvrages
21,80 €
Quantité

EN SAVOIR PLUS

Le mot de l'éditeur :

Foisonnante, inventive, en prise constante avec la vie de la Cité, la religion romaine diffère radicalement de nos religions modernes. Elle n’exigeait en effet aucune croyance conforme à une doctrine, ne connaissait ni pratique méditative, ni lectures de textes sacrés, ni prières contemplatives et intériorisées. Les « fidèles » des dieux romains n’étaient pas des croyants pris dans leur vie religieuse personnelle, mais des citoyens conçus dans leur être collectif et leurs aspirations communautaires.
Dans la Rome antique, tout acte collectif possédait un aspect « sacré », et tout acte religieux un aspect civique. C’est cet univers rituel singulier que revisite ici le grand spécialiste de l’Antiquité John Scheid, prenant appui sur les avancées les plus récentes de l’archéologie. Temples des dieux, bâtiments communautaires, règles de consécration, calendriers liturgiques, actes divinatoires, pouvoir des auspices, rites de purification, rôles sacerdotaux tenus par les consuls, gouverneurs, centurions, présidents de collèges d’artisans, pères de famille…
John Scheid souligne l’extraordinaire vitalité des rites romains, met en exergue leur puissance d’incantation et leur ambition de réunir à chaque instant les hommes et les dieux. Il décrypte aussi le rôle social des sacrifices et offrandes d’animaux, de végétaux cuisinés, de vin, d’encens…

Professeur émérite au Collège de France, Membre de l’Institut, John Scheid est notamment l’auteur de Quand faire c’est croire. Les rites sacrificiels des Romains (2011) et de Les dieux, l’État et l’individu. Réflexions sur la religion civique à Rome (2013).

Caractéristiques : 14.1 x 22.1 x 2.4 cm, 304 pages, 404 gr, août 2019.

30 AUTRES PRODUITS DANS LA MÊME CATEGORIE