Un pionnier de la nouvelle évangélisation : Père Marie-Antoine, Missionnaire capucin (1825-1907) Agrandir l'image

Un pionnier de la nouvelle évangélisation : Père Marie-Antoine, Missionnaire capucin (1825-1907)

Collectif

Neuf

Date de parution : janvier 2019

Plus de détails


Editeur : Editions du Pech

ISBN : 9791090801264

23,70 €

En savoir plus

Le mot de l'éditeur :

« À l'égard du prochain, nous devons d'abord nous arrêter à ce qui nous est commun : nos origines, nos misères, nos ressources spirituelles, notre destinée. C'est tout cela que le Sauveur a renfermé dans ce mot : Notre Père. Nous sommes les enfants du même Père, les rachetés du même Sauveur. Dans le Christ nous ne formons qu'un seul corps, membres chacun les uns des autres, pour unir tout à Dieu, pour porter Dieu dans l'humanité et l'humanité en Dieu. » Le Père Marie-Antoine missionnaire, d'une fidélité et d'un soutien sans faille, durant 50 années d'apostolat, à l'Église et aux Vicaires successifs du Christ, Pie IX, Léon XIII, Pie X, at- il quelque chose à nous apporter en regard de la nouvelle évangélisation d'une Église en marche poussée par le souffle de Vatican II ? Voici pour répondre à la question des éléments concernant le P. Marie-Antoine missionnaire, confrontés à « l'Intégrale des 58 Propositions » que le Synode des Évêques sur la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne a présentées à Benoît XVI en octobre 2012, où sont précisées la nature de la nouvelle évangélisation, son contexte, les réponses qu'elle apporte, et les acteurs de cette mission. Le Pape François en a écrit en novembre 2013 l'Exhortation apostolique, Evangelii gaudium, « la joie de l'Évangile ». Ce livre a été conçu aussi bien pour une lecture attrayante et continue, que comme un outil à consulter. Dans les deux cas, c'est l'âme de l'Église et de la foi qui, dans cette confrontation à un siècle et demi d'intervalle, se révèle, étonnante, vivante. Un document exceptionnel qui embrasse tous les domaines de l'évangélisation, toujours nouvelle et toujours à renouveler dans une recherche éperdue de salut. Préfacé par le ministre provincial des Capucins de France, le F. Éric Bidot.  

Léon Clergue, né à Lavaur le 23 décembre 1825 et mort le 8 février 1907, est un prêtre français. Il fit ses études au petit séminaire de l'Esquille. Ordonné prêtre le 21 septembre 1850, il fut nommé vicaire à Saint-Gaudens.

Caractéristiques : 11 x 17 x 3 cm, 712 pages, 490 gr, janvier 2019.

30 autres produits dans la même catégorie :